Pourquoi une assurance pour les biens stockés dans son garde meuble ?

Pourquoi une assurance pour les biens stockés dans son garde meuble ?

Conformément à la législation, l’assurance pour le locataire d’un box de stockage est obligatoire.Le garde meuble ou self stockage doit lui, prendre une assurance pour les murs, le bâtiment… Vous devez vous, souscrire à cette assurance soit par l’intermédiaire de votre propre assureur soit directement auprès du garde meuble.

Le client est tenu de souscrire et de maintenir en vigueur une police d’assurance garantissant les biens de quelque nature qu’ils soient, qui pourraient être entreposés dans les locaux mis à disposition du client, contre les risques (d’incendie, d’explosion, de vol, de dégâts des eaux) ainsi que les risques inhérents à l’occupation du box de stockage.

Pour satisfaire aux obligations légales vous avez le choix entre souscrire au contrat d’assurance du garde meuble de self stockage (le montant de l’assurance dépend de la valeur des biens que vous entreposez, vous pouvez changer de montant d’assurance quand vous le souhaitez, il suffit juste de signer un nouveau contrat d’assurance) ou d’assurer votre box de stockage auprès de l’assureur de votre choix.

La première étape est de voir si les affaires que vous allez stocker en garde meuble sont couvertes par votre police d’assurance en cours. Il se peut que vous soyez totalement couvert pour les affaires stockées hors de votre maison ou, que vous deviez payer une prime supplémentaire pour obtenir une telle couverture. Cette option peut être plus chère que de prendre une assurance séparée proposée par le centre de self stockage. Si vous avez votre propre couverture d’assurance, sachez que le garde meuble/self stockage que vous avez choisi vous en demandera la preuve (attestation) avant de vous louer un box de stockage.

Qu’est-ce que l’assurance en garde meuble self stockage couvre généralement ?

Voici un exemple non exhaustif de ce qui est couvert par l’assurance du self stockage :
Dommage matériel ou perte : la compagnie d’assurances garantit les dommages directs causés aux biens pendant le stockage contre tous les risques tels que l’incendie, la chute de la foudre, l’explosion, le tremblement de terre, le choc ou la chute d’un appareil aérien, la tempête, les inondations, la grêle, poids de la neige sur les toitures, l’éclatement et/ou la fuite des canalisations, le vol avec effraction ayant permis l’accès au box de stockage, la révolte ou l’émeute, la grève, l’insurrection, le vandalisme et le choc d’un véhicule terrestre et y compris les risques causés par les eaux usées, les eaux pluviales, l’eau de mer, la boue, l’humidité, la moisissure, le contact avec d’autres marchandises et/ou substances stockées et ceci pour tous les biens stockés qu’ils soient emballés ou déballés.

Tous les dommages matériels causés aux biens assurés qui sont une conséquence directe d’un risque garanti sont également garantis (par exemple, dégâts causés par l’eau ou par la fumée après un incendie).

Qu’est-ce que l’assurance en garde meuble self stockage ne couvre généralement pas ?

Lorsque vous souscrivez à une assurance, vous souhaitez savoir exactement ce qui est couvert ou non.

Il est important de savoir ce que l’assurance en garde meuble self stockage ne couvre généralement pas.

Voici un exemple non exhaustif de biens exclus (bijoux, argent, pièces, chèques, cartes de crédit et de paiement, actes, contrats, valeurs, œuvres d’art, lingots d’or, montres, pierres et métaux précieux, véhicules immatriculées, caravanes et remorques , locomotives, avion, aéroglisseur, bateaux, explosifs, bétail, cultures et arbres…).

Les causes de dommages suivantes sont exclues de tous les risques:
– un simple écart d’inventaire et/ou une disparition inexpliquée et/ou une disparition progressive,
– toute conséquence de guerre, invasion, acte d’ennemis étrangers, hostilités, avec ou sans déclaration de guerre, guerre civile, rébellion, révolution, insurrection, coup d’Etat militaire, usurpation civile, confiscation, nationalisation, réquisition, destruction ou dommages aux biens par ou sur l’ordre d’un gouvernement ou d’une autorité publique ou locale,
– la perte ou les dommages aux biens causés directement par les ondes de pression provoquées par des avions ou par tout autres appareils aériens se déplaçant à des vitesses soniques ou supersoniques ;
– la perte ou les dommages aux biens causés ou résultant d’actes de terrorisme ou de personnes agissant pour un motif politique.
-le vol sans effraction ou violence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devis gratuit

Enter your keyword